La boucle vertueuse des pots de jardin en plastique chez botanic®

Précurseur – botanic® s’est fait une spécialité des "premières" en matière de jardinage responsable. Cette fois, cela concerne les pots en plastique qui, avec ANVI Plasturgie et Veolia, disposent désormais d’une filière de recyclage complète.


Réduire la présence du plastique dans les jardins et les jardineries

Engagée pour des jardins au naturel, l’enseigne porte haut et fort ses valeurs d’écoresponsabilité depuis 1995. Mais pour botanic®, les jardins ne sont pas assez verts et elle aimerait y réduire plus encore la présence du plastique. Cependant les avantages de cette matière sont si nombreux qu’il est difficile de s’en passer en pépinière, aussi écoresponsable soit-elle. 

Les études et essais réalisés pour des pots horticoles (contenant les plants végétaux), à base de matière biodégradable se heurtent pour certains à l’analyse moins favorable de leur cycle de vie. Sans compter les exigences des consommateurs qui peuvent les trouver moins pratiques (contenants mouillés, en partie déjà décomposé lors de l’achat du plant, humidité…).

Le défi est encore plus compliqué pour les pots ornementaux, majoritairement en plastique. botanic® a même envisagé une proposition de pots consignés ! Mais, entre risque parasitaire, multiplicité des modèles et complexité du nettoyage, l’idée a vite été abandonnée.

Le polypropylène recyclé et recyclable : le meilleur compromis !

En parallèle de contenants biodégradables, botanic® a donc choisit d’explorer la voie du plastique recyclé qui, comparativement - et contre toute attente -, présente un bilan environnemental intéressant ! De là à imaginer la boucle d’économie circulaire qui, en récupérant les pots usagés des clients, permettrait d’en fabriquer de nouveaux… 
C’est à ce moment-là que la route de botanic® croise celles d’ANVI Plasturgie et de Veolia, en 2019. Depuis, l’idée a abouti sur la première filière de recyclage des pots de jardin !

Le végétal, c’est notre ADN ! Savoir qu’avec quasiment chaque plante, c’est un pot en plastique que nous mettons sur le marché, ce n’est pas durable. Nous nous devions d’agir en collectant et recyclant les pots de jardin. Les consommateurs nous suivent et cette nouvelle filière n’est que la première : nous continuons nos projets de recyclage des plastiques avec le polystyrène et le polyéthylène, également présents dans nos magasins.
STÉPHANE DHALLUIN
RESPONSABLE DEVELOPPEMENT DURABLE & RELATIONS EXTERIEURES, BOTANIC®

 

Première filière de recyclage du pot de jardin

Il aura fallu moins d’un an pour mettre au point la première filière de recyclage des pots de jardin. Ce circuit vertueux repose sur :

  • des modalités de collecte en magasin des pots usagés ultra simplifiées, 
  • une unité française de régénération du polypropylène (PP), Plastic Recycling, filiale du groupe Veolia, située à Sainte-Eusèbe (71),
  • un plasturgiste éco-engagé (Anvi Plasturgie) en charge de la fabrication de la nouvelle collection de pots en marque de distributeur,
  • et enfin sa promotion et commercialisation assurée par Botanic. 

L’enseigne de jardinerie de Haute-Savoie y tient : ses nouveaux pots citoyens, commercialisés au printemps 2021, contiennent le polypropylène recyclé provenant de sa propre filière de collecte !
En interne, dans les quelque 70 magasins botanic®, la démarche a été applaudie par les équipes qui ont immédiatement pris le pli : les plants et les plantes abîmés devenus invendables (la démarque) sont soigneusement triés et séparés de leur pot en PP pour alimenter également la nouvelle filière des pots en plastique.

 

A la recherche du symbole 5 PP (polypropylène)

Très vite est apparu le premier défi à résoudre : apprendre aux collaborateurs - et plus encore aux clients - à différencier les plastiques. L’enjeu est important car seul le polypropylène, matière la plus couramment utilisée en jardinerie, sera transformé à ce stade du projet en nouveaux pots après leur régénération sous forme de granulés plastiques par Plastic Recycling.
botanic® a donc désigné un ambassadeur de tri sur chacun de ses sites, en charge de l’information, du contrôle et de la gestion de la collecte. Concernant le matériel de collecte, le choix s’est arrêté sur une caisse palox en bois déposée en magasin avec simplement deux types de dépôt autorisés :

  • les pots portant le symbole plastique 5 PP (synonyme de polypropylène),
  • et… tous les autres pots en plastique !

D’abord testé avec succès dans une dizaine de magasins en région Rhône-Alpes au cours de l’été 2020, le dispositif de tri et la campagne de collecte des pots de jardin usagés ont été étendus à l’échelle nationale en octobre 2020, avec une communication soutenue afin d’inciter les clients à ramener leurs « vieux » pots. 
Cette campagne a permis la fabrication de la première collection de « pots citoyens » qui sont commercialisées au printemps 2021.

 

Patrick Musy responsable commerce VRVD
botanic® est un pionnier, qui démontre une vraie considération pour l’économie circulaire : chez eux, un pot redevient un pot ! Beaucoup en parlent, botanic® s’est donné les moyens de le faire.
PATRICK MUSY
RESPONSABLE COMMERCE VALORISATION PLASTIQUES, VEOLIA RECYCLAGE & VALORISATION DES DÉCHETS