Installation de Stockage des Déchets non Dangereux de Bénac

Veolia Recyclage & Valorisation des Déchets
Lieu-dit Bécut
Bénac 65380
France
05 62 34 84 85

Ouvert du lundi au vendredi de 8h00 à 15h45

Type d'implantation:

  • Installation de Stockage de Déchets non Dangereux

A propos:

Grâce à l’installation de Stockage des Déchets non Dangereux de Bénac, Veolia remplit une mission environnementale essentielle : traiter les Déchets Industriels Banals (DIB) et encombrants résiduels des Hautes-Pyrénées. Créé en 1971, ce site a connu de profondes évolutions au cours du temps notamment liées aux évolutions réglementaires en matière de stockage des déchets. Il accueille depuis 1999 une station de traitement des lixiviats par osmose inverse et une unité de production d’énergie par biogaz depuis 2011. Ainsi, Veolia et la communauté d'agglomération Tarbes-Lourdes-Pyrénées profitent du biogaz issu de la dégradation naturelle des déchets organiques et s'en servent pour le transformer en électricité au moyen de moteurs.

Résolument engagée dans une démarche d’amélioration continue, l’ISDND de Bénac dispose des certifications de références dans les domaines de l’environnement (ISO 14001 - 2004, ISO 9001 – 2008, label LUCIE - 2013), de la santé et de la sécurité au travail (OHSAS 18001 – 2010).

 

Ce centre de traitement accueille les professionnels ayant souscrit à un contrat de prestation. Il ne propose pas de services aux particuliers.

Sur le site de Gizay, le biogaz produit grâce à la fermentation des déchets est utilisé pour générer de l'électricité.

Traitements et valorisation des déchets opérés par l'ISDND de Bénac

L'ISDND de Bénac assure le stockage des déchets non dangereux son fonctionnement et ses procédés de traitement s'articulent ainsi :

  • Réception et contrôle des déchets.
  • Dépôt des déchets dans l’alvéole en cours d’exploitation.
  • Compaction des déchets.
  • Acheminement du biogaz vers l’unité de valorisation.
  • Récupération de la chaleur et de l’électricité produites par les moteurs.
  • Traitement des lixiviats et ultrafiltration avant rejet au milieu naturel.

Sur l'exercice précédent, le site de stockage a valorisé et récupéré 900 kWh de chaleur pour chauffer l’eau qui sert à l’évaporation des lixiviats. Par ailleurs, 835 kWh d’énergie électrique ont été valorisés et injectés sur le réseau EDF et correspondent à la consommation annuelle de 5000 habitants des Hautes-Pyrénées.

  • Ordures ménagères,
  • déchets encombrants d’origine domestiques,
  • déchets industriels, commerciaux et chantiers non dangereux à l’exception des emballages,
  • refus de tri non fermentescibles et peu évolutifs,
  • Boues,
  • terres,
  • matières de vidange,
  • sables sous réserve d’être conformes aux tests de caractérisation physico-chimique.